Aller au contenu

Actualités

Le Gouvernement bruxellois adopte son premier Plan régional de soutien aux familles monoparentales

Communiqué de presse - La Région de Bruxelles-Capitale compte sur son territoire près de 65.000 familles monoparentales. À la tête de ces familles, se trouvent pour la toute grande majorité (86 %) des femmes. Il s’agit donc d’une problématique fortement genrée. Dans ces familles, un seul revenu doit subvenir à l’ensemble des besoins du ménage, ce qui augmente le risque de pauvreté et induit des limitations dans de nombreux domaines : l’accès au logement, à l’emploi et à la formation, aux soins de santé, à une alimentation équilibrée, à la crèche, à la mobilité, au sport, à la culture, aux loisirs, etc.
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

familles monoparentales

16 juillet 2021

La crise sanitaire sans précédent que nous connaissons actuellement est passée par là et n’a fait que renforcer l’urgence d’une action en faveur des familles monoparentales. En effet, dans son rapport sur l’impact du Covid-19 sur les inégalités entre hommes et femmes paru en avril 2021, le Conseil bruxellois pour l’égalité entre les femmes et les hommes concluait que toutes les difficultés cumulées en temps normal par les familles monoparentales (temps par­tiels, revenus limités, problèmes de logement, non-paiement des contributions alimentaires, ...) se sont aggravées durant la crise, avec une diminution significative des revenus et un enfermement dans les charges familiales, parfois dans un logement inadapté à la réalité d’un confinement en famille.

C’est pour répondre à ces difficultés que le Gouvernement bruxellois a adopté ce jour son premier Plan de soutien aux familles monoparentales. Un Plan transversal, piloté par Nawal Ben Hamou, Alain Maron, Bernard Clerfayt, Barbara Trachte et les interlocuteurs sociaux de Brupartners, qui propose 31 mesures concrètes autour de 5 piliers d’action régionale : l’information, la formation et la sensibilisation ; l’accès à un logement de qualité ; la mise à l’emploi et l’accès à la formation professionnelle ; la politique de la ville et la mobilité.

La Région bruxelloise est d’ailleurs pionnière à cet égard puisque le Gouvernement bruxellois a été le premier à inscrire dans sa déclaration de politique générale la décision de créer un plan d’actions spécifique aux familles monoparentales - et en particulier aux femmes seules avec enfants - afin de faire usage de tous les leviers régionaux pour soutenir ces familles.

Ce plan a également été réalisé en étroite collaboration avec le secteur associatif, afin que la réflexion se nourrisse des constats, des expériences et de l’expertise de ces acteur·trices qui travaillent au quotidien avec des familles monoparentales.

Ce plan s’inscrit par ailleurs dans une démarche globale transversale et cohérente puisqu’il vient concrétiser l’un des chantiers de de la Stratégie GO4Brussels 2030 qui prévoit de « Soutenir des actions menées en matière de conciliation de la vie professionnelle avec la vie privée » et qui est piloté conjointement par le Mi­nistre chargé de l’Emploi, la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité des chances et les interlocuteurs sociaux de Brupartners. Le travail d’élaboration du Plan s’est également articulé avec la préparation du plan Brussels Takes Care (Plan social-santé intégré) qui comprendra également une attention spécifique pour la monoparentalité.

Ce premier Plan couvre la période 2021-2025. Il fera l’objet d’une évaluation à mi-parcours, où chaque Ministre ou Secrétaire d’État devra rendre compte de la mise en œuvre des actions du Plan aux interlocuteurs sociaux et aux associations qui ont participé à sa préparation. Une évaluation finale sera quant à elle effectuée par un prestataire externe désigné par le biais d’un marché public pour un processus d’évaluation solide et neutre.

« Les interlocuteurs sociaux de Brupartners saluent le travail effectué dans le cadre de la rédaction de ce Plan qui constitue une bonne synthèse des propositions d’actions qu’ils ont émises dans leur avis d’initiative du 19 novembre 2020. Les interlocuteurs sociaux bruxellois utiliseront les moyens à leur disposition pour soutenir les objectifs de ce Plan. Ils appuieront également la volonté du gouvernement de mettre la problématique des familles monoparentales à l’agenda de la conférence interministérielle relative aux droits des femmes. En effet, la réussite des objectifs de ce Plan repose notamment sur une bonne coopération entre les différents niveaux de pouvoir » souligne Vroni Lemeire, Présidente de la Commission Diversité-Égalité des chances-Pauvreté de Brupartners.

Plus concrètement, précise le Ministre-Président Rudi Vervoort, : « nous devons nous assurer de mieux intégrer les familles, y compris les familles monoparentales, dans toutes les activités de fabrication de la ville depuis l’élaboration des stratégies liées au développement territorial jusqu’à la mise en œuvre et au monitoring des différents projets et programmes. Cela passe par la formation des acteurs de l’urbanisme ou par exemple, en intégrant mieux que nous le faisons actuellement les enjeux de la parentalité ou du genre dans l’espace public ou les parcs pour ne citer que ces lieux. »

Pour Elke Van den Brandt, Ministre de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière : « Il est important de penser les questions de mobilité et l'aménagement de l'espace public du point de vue de groupes cibles spécifiques, comme c'est désormais le cas pour les familles monoparentales. Nous n'avons pas tous les mêmes besoins et nous n'utilisons pas tous l'espace public de la même manière. C'est pourquoi nous rendons l'espace public plus accessible et plus sûr, en tenant compte des aspects de genre et des besoins des familles. Concrètement, il s'agit d'un meilleur éclairage, d'installations sanitaires et d'infrastructures de jeux suffisantes. Nous améliorons également l'accessibilité des transports en commun, avec des ascenseurs dans chaque station de métro et des quais flexibles pour poussettes et fauteuils roulants, davantage de stationnements pour vélos à proximité des écoles et des crèches, et nous nous engageons à améliorer la qualité de nos trottoirs. »

Pour Alain Maron, Ministre de la santé et des Affaires sociales : « Il était important de pouvoir articuler le plan régional spécifique aux familles monoparentales et le plan Brussels Takes Care. Cela permet d’intégrer des actions spécifiques pour ce public au sein d’une démarche plus générale. L’objectif est simple mais primordial ; répondre au mieux aux enjeux sociaux et de santé qui concernent les bruxellois.es. Il est également essentiel pour la santé et le bien-être des enfants et des mères de faciliter à tout un chacun l’accès à un environnement sain, à des espaces verts adaptés et à une alimentation saine et équilibrée. La situation spécifique des familles monoparentales sera activement prise en compte dans le développement notamment des parcs, et incluse dans la dynamique de rénovation énergétique des logements et dans le développement du projet Good Food. »

Pour Bernard Clerfayt, Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de la Transition numérique et des Pouvoirs locaux : « A la tête des familles monoparentales, on retrouve dans la très grande majorité des cas, des mamans. Certaines mamans ont un accès très difficile à un emploi leur permettant de faire vivre dignement leur famille. Il n’est pas toujours aisé non plus de concilier un travail ou le suivi d’une formation avec les obligations familiales. Si ces constats sont là, nous manquons encore de données pertinentes pour mobiliser des mesures efficaces de mise à l’emploi et dès lors contribuer à leur autonomie et à l’épanouissement de leurs enfants. »

« Avec des initiatives comme la création d’un label ‘Kids friendly’, nous souhaitons encourager un maximum d’infrastructures sportives culturelles ou Horeca à proposer des dispositifs non seulement ‘enfants admis’ mais aussi ‘enfants bienvenus’ qui donnent une place aux enfants dans les activités sociales, culturelles ou sportives de leur parent solo. L’accès à un logement décent à un loyer raisonnable peut aussi être un problème pour les parents solo. Nous souhaitons les soutenir par l’attribution d’aides au logement majorées ou par la mise en place de solutions d’habitats groupés ou de logements collectifs » précise la Secrétaire d’État au Logement et à l’Égalité des chances Nawal Ben Hamou.

Pour Barbara Trachte, Ministre-Présidente de la COCOF, chargée de la Promotion de la Santé, de la Famille et de l’Égalité des genres : « Je me réjouis de l’adoption de ce plan transversal qui va aider des familles monoparentales en général et spécifiquement des femmes avec enfants qui traversent des situations socio-économiques difficiles ainsi que de situation de violences en Région bruxelloise. Ce plan apporte une réponse coordonnée essentielle aux besoins de ces familles. »

Le Gouvernement bruxellois adopte un nouveau projet d'ordonnance relative à Brupartners

Sur proposition du Ministre-Président Rudi Vervoort et de Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Transition économique, le Gouvernement bruxellois a adopté, en deuxième et dernière lecture, le projet d’ordonnance relative à Brupartners.
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Ordonnance Brupartners

13 juillet 2021

Ce projet d’ordonnance permet de doter cet organisme, après plus de 25 ans d’existence, et après 15 années de fonctionnement, d’un texte organique en cohérence avec son environnement de 2021. Il permet par ailleurs d’intégrer deux éléments importants de la déclaration de politique générale.

D’une part, il ancre dans une ordonnance le principe des priorités partagées. Alors que la saisine de Brupartners (demande d’avis) intervient historiquement après l’adoption en première lecture, le nouveau mode de consultation organise une consultation de Brupartners préalable à l’adoption en première lecture d’un texte législatif, d’un texte réglementaire ou d’un outil programmatique (plan stratégique, plan d’actions, feuille de route, note stratégique, etc.). Cette procédure spécifique est d’application pour certains dossiers ou projets très importants pour la Région, identifiés préalablement et de commun accord par le Gouvernement et les représentants de Brupartners lors de Sommets sociaux et appelés « priorités partagées ». Cette procédure spécifique permet de prendre en compte le plus en amont possible les commentaires des interlocuteurs sociaux et de véritablement co-construire les politiques de la Région.

D’autre part, ce projet ancre dans une ordonnance la possibilité pour le Secrétariat de Brupartners de coordonner les différents organes consultatifs de la Région bruxelloise. Il s’agit d’une étape importante qui permettra de professionnaliser et de rationnaliser le fonctionnement des organes consultatifs.

Enfin, le texte entérine la possibilité pour Brupartners de rendre, d’initiative ou à la demande d’un membre du Gouvernement, des avis sur des matières communautaires, en particulier celles qui sont de la compétence des commissions communautaires bruxelloises.

Ce projet d’ordonnance est le fruit d’un travail conjoint avec Brupartners et a été approuvé par le Conseil d’Administration de Brupartners. Il permet de valoriser encore davantage le lien historique entre le Gouvernement bruxellois et les interlocuteurs sociaux.

Le texte sera présenté au Parlement bruxellois à la rentrée.

Rudi Vervoort, Ministre-Président : « Dès mon arrivée en tant que Ministre-Président en 2013, j’ai souhaité que le dialogue social bruxellois soit l’un des outils fondamentaux du Gouvernement en matière de politique économique et sociale bruxelloise. Au fur et à mesure, le Gouvernement a mené divers chantiers à leur terme, qu’il s’agisse du Comité bruxellois de concertation économique et sociale élargi, de l’organisation des Sommets sociaux, de la mise au point d’une méthode originale de concertation en 2015 ou encore de la conclusion des premiers accords-cadres sectoriels en 2018. Aujourd’hui, la nouvelle ordonnance donne une assise solide à l’ensemble de ces dispositifs de concertation bruxelloise et ce, avec toujours cet objectif essentiel : faire en sorte que les politiques soient adaptées aux réalités et au profit des habitants et du tissu socio-économique bruxellois. »

Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Transition économique: « Ce projet d’ordonnance est le fruit d’un travail conjoint que nous avons mené de bout en bout avec Brupartners. Les multiples rencontres avec les interlocuteurs sociaux tout au long de la crise sont l’illustration d’un modèle de concertation qui fonctionne et que ce projet d’ordonnance tend à renforcer. La logique des priorités partagées, en particulier, facilite la co-construction avec les interlocuteurs sociaux de décisions ayant un impact socio-économique important pour la Région et permet, en ces temps de pandémie, de construire une vision partagée du redéploiement économique de notre Région. »

Paul Palsterman, Président de Brupartners et Secrétaire régional de la CSC : « Face aux enjeux sociaux, économiques, et de politique urbaine qui nous attendent, dans un contexte budgétaire difficile et un avenir institutionnel incertain, nous nous réjouissons de cette ordonnance, qui ancre encore mieux la Région bruxelloise dans une dynamique de concertation entre interlocuteurs sociaux, et entre ces derniers et le Gouvernement. La période difficile que nous venons de connaître nous a déjà permis de mûrir les procédures mises au point lors de la législature précédente, par exemple lorsqu’il s’agit d’articuler la prise de parole des interlocuteurs sociaux interprofessionnels avec la prise en compte de dimensions sectorielles. L’expérience acquise sera précieuse pour le futur. »

Jan de Brabanter, Vice-Président de Brupartners et Secrétaire Général de BECI : « Tout au long de la crise COVID, les interlocuteurs sociaux bruxellois ont prouvé qu’ils étaient capables de se concerter rapidement et efficacement : entre partenaires sociaux mais aussi avec le Gouvernement sur les mesures difficiles et urgentes qui étaient nécessaires pour aider entreprises et citoyens et ainsi les protéger du pire. La nouvelle ordonnance Brupartners, et plus particulièrement l’introduction de la procédure des priorités partagées pour les dossiers prioritaires prévus par l’Accord de coalition, est une reconnaissance officielle de l’importance et de l’efficacité d’un bon dialogue social entre employeurs, employés et Gouvernement. »

Rapport annuel 2020

Brupartners vient de publier son rapport annuel 2020.

29 juin 2021

 

Brupartners vient de publier son rapport annuel 2020.

Vous y trouverez la présentation des travaux menés par les interlocuteurs sociaux bruxellois pendant l'année écoulée. En 2020, ces derniers ont, notamment, remis pas moins de 56 avis sur saisine et 5 avis d’initiative.

Cliquez ici pour le découvrir !

 

 

Webinaire : "Paysage du tourisme bruxellois et perspectives suite à la crise sanitaire du COVID-19"

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce mercredi 23 juin un sixième Webinaire consacré au thème « Paysage du tourisme bruxellois et perspectives suite à la crise sanitaire du COVID-19 ».
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Webinaire

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce mercredi 23 juin un sixième Webinaire consacré au thème « Paysage du tourisme bruxellois et perspectives suite à la crise sanitaire du COVID-19 », en présence de Patrick BONTNCK (CEO de visit.brussels) et de Denis DELFORGE (CEO de Brussels Expo).

Les présentations sont disponibles sur le site Internet de Brupartners. Le replay est quant à lui disponible sur la chaîne YouTube de Brupartners.

Dialogue entre les opérateurs de transports publics et les conseils consultatifs fédéraux et régionaux

Les conseils consultatifs fédéraux et régionaux (Brupartners, CESE Wallonie, CCE, CNT, SERV/MORA) et les opérateurs de transports publics se sont réunis, le lundi 31 mai 2021, afin de dresser le bilan des progrès engrangés dans le domaine de l’intégration du transport public en Belgique.
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

mobilité

Grâce à cet échange d’idées, il est apparu clairement que les opérateurs de transports publics ont déjà pris nombre d’initiatives dans ce domaine et continueront sur leur lancée.

Intégration des titres de transport et des tarifs

La Belgian Mobility Card (BMC) - une alliance stratégique créée en 2010 par les quatre opérateurs de transports publics - agit en faveur du développement d’un système commun de billetterie pour les titres de transport des voyageurs, système qui sera disponible dans toute la Belgique tant sous la forme d’une carte à puce que d’une application pour smartphone.

Formules tarifaires et formules d’abonnement flexibles

Du fait de la crise du coronavirus, l’évolution vers une flexibilisation des systèmes tarifaires et des formules d’abonnement - qui était déjà en cours - s’est accélérée. Tous les opérateurs de transports publics misent sur cette évolution ainsi que sur les applications numériques et la personnalisation ou l’account-based ticketing (ABT).

C’est ainsi que la SNCB offrira en 2022 (après une phase pilote qui débute dès juin 2021) des formules d’abonnement flexibles grâce auxquelles le voyageur peut acheter un nombre défini de voyages, et ce éventuellement en combinaison avec un abonnement de stationnement ou un abonnement de tram et / ou d’autobus.

De Lijn a introduit le « pauzeknop » (bouton pause) pendant la crise du coronavirus et d’autres formules souples d’abonnement et de paiement suivront en 2022 en réponse à l’organisation plus flexible du travail et de l’enseignement et en vue de stimuler les déplacements aux heures creuses.

La STIB a lancé, sous la forme d’un essai pratique, un projet intitulé « Le 100 voyages », voyages à effectuer en 90 jours, et prépare à court terme un compte grâce auquel le client pourra se déplacer avec toute la flexibilité désirée ; à long terme, la STIB mise sur de profondes adaptations stratégiques au niveau des concepts tarifaires.

Le TEC s’oriente surtout vers des applications numériques flexibles et vers la personnalisation de l’offre tarifaire.

Integrato

Les opérateurs de transports publics soutiennent la vision qui sous-tend le système INTEGRATO (une initiative citoyenne d’un groupe d’experts en mobilité), consistant en une évolution vers des horaires de service intégrés et vers de meilleures concordances entres les modes de transport public en un réseau de nœuds de communication. Certains éléments de cette vision sont d’ores et déjà appliqués par les opérateurs de transports publics tandis que d’autres sont encore à l’étude.

 

Webinaire : « La Silver Economy à Bruxelles »

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce lundi 31 mai un cinquième Webinaire consacré au thème « La Silver Economy à Bruxelles ».
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Webinaire Silver Economy

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce lundi 31 mai un cinquième Webinaire consacré au thème « La Silver Economy à Bruxelles », en présence de François PERL (Directeur du pôle acteur social et citoyen de Solidaris) et d’Ivan VAN DE CLOOT (Économiste en chef de l'Institut Itinera, Professeur Executive d’économie à l’Universiteit Antwerpen Management School et co-auteur du livre « L’or gris »).

La présentation de Monsieur Perl est disponible sur le site Internet de Brupartners. Si vous souhaitez consulter la présentation de Monsieur Van de Cloot, nous vous invitons à le contacter à l'adresse suivante : Ivan.VandeCloot@itinerainstitute.orgLe replay est quant à lui disponible sur la chaîne YouTube de Brupartners.

« La Semaine de l’Économie Circulaire de Brupartners » : le récap’

Du 26 au 30 avril, Brupartners a organisé sa Semaine de l’Économie Circulaire : une semaine rythmée de Webinaires, de publications et de rendez-vous sur le site Internet et les réseaux sociaux de Brupartners. Nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir les différents échanges et publications de la semaine écoulée.

06 mai 2021

Du 26 au 30 avril, Brupartners a organisé sa Semaine de l’Économie Circulaire : une semaine rythmée de Webinaires, de publications et de rendez-vous sur le site Internet et les réseaux sociaux de Brupartners.

Durant cette semaine, des orateurs issus des mondes académique, privé, associatif et public ont fait part de leurs réflexions sur les enjeux de l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale en termes notamment de respect de l’environnement, de perspectives d’emplois ou encore de développement économique.

Plusieurs acteurs de terrain ont quant à eux présenté de manière concrète leurs projets en matière d’économie circulaire.

Nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir les différents échanges et publications de la semaine écoulée :

  • Replay du Webinaire consacré au thème « Économie circulaire : de quoi parle-t-on ? »
  • Replay du Webinaire consacré au thème « Quelle(s) trajectoire(s) vers l'économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale ? »
  • Capsule vidéo consacrée au thème de la construction circulaire
  • Interview de Valentijn Bilsen et de David Monic (Idea Consult) consacrée au thème de la symbiose industrielle
  • Interview de Cédric Hananel (Arctik) consacrée aux perspectives pour l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale
  • Mise en lumière du lauréat 2020 du Prix du mémoire en économie circulaire d’Innoviris

 

Si vous souhaitez être tenu au courant des actualités, publications et évènements de Brupartners, il vous suffit d’en faire la demande à communication@brupartners.brussels

Perspectives pour l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale

Découvrez dès maintenant l'interview de Cédric Hananel (Arctik) consacrée aux perspectives pour l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale pour en savoir plus.

30 avril 2021

La Semaine de l'Économie Circulaire de Brupartners – Perspectives pour l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale 

Le saviez-vous ? Malgré le foisonnement des idées et en dépit d’un véritable élan, il semble que les initiatives relevant de l’économie circulaire dans la Région sont relativement peu connues ou seulement de façon très fragmentaire.

«  Les perspectives de l’économie circulaire à Bruxelles restent très favorables, même si l’impact des mesures de lutte contre la propagation du COVID-19 peut faire craindre un ralentissement conjoncturel. Pour parvenir à transformer notre système encore plus profondément, il faudra des efforts – à tous les niveaux – et du courage, que ce soit de la part des responsables politiques ou des acteurs économiques ».

Quel est le potentiel d'emplois de l'économie circulaire en Région bruxelloise ? Comment encourager les acteurs économiques bruxellois à s’inscrire dans une démarche d’économie circulaire ? ou encore quelles sont les perspectives de l’économie circulaire à Bruxelles ?

Découvrez dès maintenant l'interview de Cédric Hananel (Arctik) consacrée aux perspectives pour l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale pour en savoir plus.

Mise en lumière du lauréat 2020 du Prix du mémoire en économie circulaire d’Innoviris

À l’heure où le marché des takeaways est en plein expansion, avec son lot de contenants jetables non valorisés, une alternative bruxelloise a vu le jour pour éviter les déchets produits par ces innombrables commandes en se lançant dans l’économie circulaire. Ce projet, issu du mémoire de Diego Massange de Collombs intitulé : « Business plan : Swap.Eat », a remporté l’édition 2020 du Prix du mémoire en économie circulaire d’Innoviris, reconnaissant les meilleurs travaux de recherche des étudiants d’institutions bruxelloises.

30 avril 2021

La Semaine de l'Économie Circulaire de Brupartners - Perspectives pour l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale

L’aventure Swap.Eat a commencé sur les bancs de l’université (ULB-Solvay) pour Diego Massange de Collombs, Maximilien Loiseau et Lucas Riedinger. Comme bon nombre d’étudiants, les trois amis avaient l’habitude de commander des plats à emporter dans leurs restaurants favoris. Le problème ? Les repas se soldaient toujours par une poubelle débordante de déchets en carton, plastique et autres. C’est dans ce cadre qu’ils ont réfléchi à une nouvelle solution pour les plats à emporter. Après avoir validé leur modèle sur papier, ils ont rejoint le Start.Lab, un incubateur pour entrepreneurs à Bruxelles, pour continuer à définir leur modèle.

C’est ainsi qu’est né Swap.Eat, une nouvelle solution de contenants réutilisables pour les plats à emporter à Bruxelles.

Le principe ? Swap.Eat propose des contenants réutilisables à disposition des consommateurs dans différents restaurants. En échange d’une caution, le consommateur commande son plat dans un des contenants proposés et évite ainsi de produire un déchet. Après avoir dégusté son plat, il ramène son contenant dans un point de collecte (supermarchés partenaires comme Delhaize ou Färm par exemple) et y récupère sa caution de 5 € sous forme de bon d’achat (les consommateurs pourront bientôt rendre leur caution en restaurant). Swap.Eat effectue ensuite le lien entre les points de collecte et les restaurants en ramassant et en nettoyant les contenants utilisés. 

Une bonne idée pour les restaurateurs également pour qui les contenants jetables sont souvent trop chers. Aujourd’hui, Swap.Eat compte 20 restaurants partenaires et souhaite se développer dans tout Bruxelles d’ici fin 2021.

Brupartners leur souhaite bonne chance !

 

Créé dans le cadre du Programme Régional en Economie Circulaire (PREC), le Prix du mémoire en économie circulaire souhaite mettre en lumière les recherches d’étudiants bruxellois et les encourager à explorer davantage les thèmes liés à l'économie circulaire. Grâce à ce prix, la Région de Bruxelles-Capitale souhaite soutenir l'ancrage des logiques d’économie circulaire dans les projets de recherche de toutes les facultés et hautes écoles bruxelloises. Le mémoire est disponible via Innoviris à cette adresse : http://innoviris.brussels/sites/default/files/documents/business_plan_-_swap.eat_.pdf

 

Max, Lucas et Diego

©Swap.Eat

 

Symbiose industrielle : une inspiration de la nature

Découvrez dès maintenant l’interview de Valentijn Bilsen et de David Monic (Idea Consult) consacrée au thème de la symbiose industrielle !

29 april 2021

 

La Semaine de l'Économie Circulaire de Brupartners – Symbiose industrielle : une inspiration de la nature

Le saviez-vous ? Il est possible de réduire les besoins en matières premières et la production de déchets des entreprises en pratiquant la symbiose industrielle : les déchets produits par une entreprise peuvent servir de matières premières à une seconde entreprise, idéalement située sur le même territoire géographique.

« En symbiose industrielle, tout type de déchet peut potentiellement être utilisé comme une ressource. C’est la beauté du système physique dans lequel nous vivons : rien ne se perd, rien ne se crée. Encore faut-il que nous puissions identifier les opportunités. Les panneaux photovoltaïques ont longtemps été critiqués pour leur fin de vie et leur gestion en tant que déchet. Or, on se rend compte aujourd’hui que le sable issu du recyclage de ces panneaux présente des propriétés plus intéressantes que le sable marin pour stabiliser le béton. »

En Région de Bruxelles-Capitale, les combinaisons et symbioses industrielles se multiplient à petite échelle et il existe notamment un fort potentiel à développer pour le recyclage des déchets solides, étant donné l’importance de son parc immobilier. Quels sont les avantages et les limites de la symbiose industrielle et comment l’envisager à Bruxelles ?

Découvrez dès maintenant l'interview de Valentijn Bilsen et de David Monic (Idea Consult) consacrée au thème de la symbiose industrielle pour le savoir : https://www.bit.ly/2QFislX

Webinaire : "Quelle(s) trajectoire(s) vers l'économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale ?"

Dans le cadre de sa Semaine de l'Économie Circulaire, Brupartners a organisé ce mercredi 28 avril un Webinaire consacré au thème “Quelle(s) trajectoire(s) vers l'économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale ?”.

28 avril 2021

 

Dans le cadre de sa Semaine de l'Économie Circulaire, Brupartners a organisé ce mercredi 28 avril un Webinaire consacré au thème “Quelle(s) trajectoire(s) vers l'économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale ?”, avec Julien Dumont (Bruxelles Environnement), Olivier Bosteels (Bruxelles-Propreté), Timothy Doig (Regglo) et Damien Logghe (L'Ouvroir) comme intervenants.

Les présentations de ce Webinaire sont disponibles sur le site Internet de Brupartners. Le replay est quant à lui disponible sur la chaîne YouTube de Brupartners.

Construction circulaire : penser la déconstruction à l'heure de la construction

Découvrez dès maintenant la capsule vidéo réalisée par Brupartners consacrée au thème de la construction circulaire ainsi que les interventions d’Anton Maertens (BC materials), Laurent Schiltz (Confédération Construction Bruxelles-Capitale) et Bert Engelaar (Fonds de formation Building On People Bruxelles et FGTB Bruxelles Brabant-Flamand) !

27 avril 2021

 

La Semaine de l'Économie Circulaire de Brupartners - Construction circulaire : penser la déconstruction à l'heure de la construction

Chaque année en Belgique, environ 37 millions de tonnes de terres sont creusées et extraites pour des chantiers. 70% d’entre elles sont alors purement et simplement déversées ou enfouies en tant que déchet. L’entreprise bruxelloise BC Materials s’est donnée pour mission de retransformer ces terres d’excavation en matériaux de construction durables et 100% circulaires, tels que des blocs de terre compressée, des enduits de terre ou encore du pisé.

La construction circulaire est une révolution que le secteur est en train de vivre. En plus d’être davantage respectueuse de l’environnement, la construction circulaire attire les jeunes et les incite à se lancer dans la recherche d’un travail au sein du secteur de la construction. Il est donc primordial pour la Région bruxelloise de repenser dès maintenant la construction pour avoir un avantage compétitif sur d’autres régions et pays, créer plus d’emplois au niveau local et se constituer un véritable savoir-faire circulaire made in Brussels.

Découvrez dès maintenant la capsule vidéo réalisée par Brupartners consacrée au thème de la construction circulaire ainsi que les interventions d’Anton Maertens (BC Materials), Laurent Schiltz (Confédération Construction Bruxelles-Capitale) et Bert Engelaar (Fonds de formation Building On People Bruxelles et FGTB Bruxelles Brabant-Flamand) : https://www.youtube.com/watch?v=hDtkog7iGsI

Pour plus d’infos sur la construction circulaire, consultez sans attendre le site Internet du projet bruxellois Build Circular.Brussels.

Webinaire : « Économie circulaire : de quoi parle-t-on ? »

Dans le cadre de sa Semaine de l'Économie Circulaire, Brupartners a organisé ce lundi 26 avril un Webinaire consacré au thème “Économie circulaire : de quoi parle-ton ?”.

26 avril 2021

Dans le cadre de sa Semaine de l'Économie Circulaire, Brupartners a organisé ce lundi 26 avril un Webinaire consacré au thème “Économie circulaire : de quoi parle-ton ?”, avec Emmanuel Mossay (EcoRes et ULB-UCLouvain-UNamur-ULiège), Mendel Giezen (Université d'Amsterdam), Melissa Stoia (Synergie Montréal), Xavier Marichal (Usitoo) et Aimilios Orfanos (Revolta) comme intervenants.

Les présentations de ce Webinaire sont disponibles sur le site Internet de Brupartners. Le replay est quant à lui disponible sur la chaîne YouTube de Brupartners.

« La Semaine de l’Économie Circulaire de Brupartners » : programme

Brupartners vous invite à « La Semaine de l’Économie Circulaire de Brupartners », du 26 au 30 avril 2021. Découvrez le programme !

 

16 avril 2021

 

Brupartners vous invite à « La Semaine de l’Économie Circulaire de Brupartners », du 26 au 30 avril 2021.

Objectif ? Mettre en lumière le développement de l'économie circulaire en Région bruxelloise.

 

Au programme :

WEBINAIRES

Lundi 26/04

« Économie circulaire : de quoi parle-t-on ? » :

  1. Courte introduction à l’économie circulaire – Emmanuel MOSSAY (Expert en économie Circulaire, EcoRes et Professeur-invité ULB-UCLouvain-UNamur-ULiège).
  2. Mise en pratique au sein de villes « modèles » : Benchmarking des villes d’Amsterdam (Mendel GIEZEN, Professeur en développement urbain et infrastructures durables à l'Université d'Amsterdam) et de Montréal (Mélissa STOIA, Directrice du Développement durable et économie circulaire chez Synergie Montréal).
  3. Cas concret d’entreprise bruxelloise – Xavier MARICHAL (Administrateur délégué d’Usitoo).
  4. Cas concret d’entreprise bruxelloise – Aimilios ORFANOS (General Manager de Revolta).
  5. Séance de questions/réponses avec les participants.

 

Cliquez ici pour vous inscrire à ce Webinaire. (Les inscriptions, gratuites, sont limitées à 250 personnes).

 

Mercredi 28/04

« Quelle(s) trajectoire(s) vers l'économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale ? » :

  1. Identification des barrières à la transition vers l’économie circulaire à Bruxelles – Julien DUMONT (Coordinateur du Programme Régional en Économie Circulaire et Transition de l'économie chez Bruxelles Environnement).
  2. Quels besoins en termes d’infrastructures, de déchetteries et ressourceries ?  – Olivier BOSTEELS (Bruxelles-Propreté).
  3. Cas concret d’entreprise bruxelloise – Timothy DOIG (Administrateur délégué de Regglo).
  4. Cas concret d’entreprise bruxelloise – Damien LOGGHE (Directeur de L’Ouvroir).
  5. Séance de questions/réponses avec les participants.

 

Cliquez ici pour vous inscrire à ce Webinaire. (Les inscriptions, gratuites, sont limitées à 250 personnes).

 

 

PUBLICATIONS ET RENDEZ-VOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

 

Mardi 27/04

« Construction circulaire : penser la déconstruction à l'heure de la construction » :

-Publication sur les réseaux sociaux de Brupartners d’une capsule vidéo sur le thème de la construction circulaire : exemple bruxellois de BC Matérials et interventions de Anton MAERTENS (Advocacy & Business Developer de BC Materials), Laurent SCHILTZ (Secrétaire Général de la Confédération Construction Bruxelles-Capitale) et Bert ENGELAAR (Président du Fonds de formation Building On People Bruxelles et Président de la section Bruxelles-Brabant Flamand de la Centrale Générale-FGTB).


Jeudi 29/04

« Symbiose industrielle : une inspiration de la nature » :

-Publication sur le site internet et les réseaux sociaux de Brupartners d’un article-interview de Valentijn BILSEN (Senior Expert Green Economy) et David MONIC (Expert Immobilier et Développement Territorial) d’Idea Consult, dont la récente étude s’intéresse à certains flux de déchets et au potentiel de la symbiose industrielle en tant que ressources pour l'industrie européenne.

 

Vendredi 30/04

« Perspectives pour l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale » :

-Publication sur le site internet et les réseaux sociaux de Brupartners d’un article-interview de Cédric HANANEL, Fondateur de l’agence de relations publiques Arctik, spécialisée dans les affaires environnementales.

-Mise en lumière sur le site internet et les réseaux sociaux de Brupartners du mémoire de Diego MASSANGE, lauréat 2020 du Prix du mémoire en économie circulaire d’Innoviris.

 

Pour être tenu(e) au courant de ces échanges, publications, actualités, suivez sans plus tarder Brupartners sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube) !

Save the date: « La Semaine de l’Économie Circulaire de Brupartners »

Brupartners vous invite à « La Semaine de l’Économie Circulaire de Brupartners » du 26 au 30 avril 2021. Objectif ? Mettre en lumière le développement de l'économie circulaire en Région bruxelloise.
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Save the date

Le site Internet de Brupartners obtient le label AnySurfer

Le site Internet de Brupartners a récemment obtenu le label AnySurfer, certifiant ainsi que l’ensemble de son contenu est accessible pour tous.

02 avril 2021

Le site Internet de Brupartners a récemment obtenu le label AnySurfer, certifiant ainsi que l’ensemble de son contenu est accessible pour tous, y compris les personnes porteuses d’un handicap, pour lesquelles la navigation sur Internet est parfois laborieuse (déficients visuels, sourds, malentendants, etc.).

Le label assure également l’accessibilité du contenu à tous les utilisateurs, quel que soit le dispositif utilisé (tablette, smartphone, ordinateur portable, etc.) ou les conditions d’environnement de l’utilisateur.

En certifiant l’accessibilité des contenus des sites Internet, applications mobiles et documents publiés en ligne, le label AnySurfer constitue une autre manière de réduire la fracture numérique.

Cliquez ici pour parcourir la Déclaration d'accessibilité de Brupartners.

 

Illustration : AnySurfer

Magazine de Brupartners

Brupartners vient de publier le trente-quatrième numéro de son Magazine.
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Magazine Mars 2021

Le dossier de cette édition est consacré à la Silver Economy. Vous pouvez le télécharger ici : Mars 2021.

Webinaire : L'économie culturelle et créative, un enjeu pour la Région bruxelloise

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce 26 mars un quatrième Webinaire consacré au thème « L'économie culturelle et créative, un enjeu pour la Région bruxelloise ».

26 mars 2021

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce 26 mars un quatrième Webinaire consacré au thème « L'économie culturelle et créative, un enjeu pour la Région bruxelloise », en présence de Walter Ysebaert (Professeur à la VUB et Co-promoteur du Centre for Research & Development Monitoring (ECOOM) de la VUB) et Noël Magis (Managing Director chez Screen Brussels Fund).

Les présentations de ce Webinaire sont disponibles sur le site Internet de Brupartners. Le replay est quant à lui disponible sur la chaîne YouTube de Brupartners.

Webinaire : Les enjeux actuels du télétravail

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce 26 février un troisième Webinaire consacré au thème « Les enjeux actuels du télétravail».

1er mars 2021

Pour proposer une alternative à ses habituels Débats, Brupartners a organisé ce 26 février un troisième Webinaire consacré au thème « Les enjeux actuels du télétravail », en présence de Benoît Caufriez (Directeur d'Acerta Consult Wallonie-Bruxelles) et Cédric Van Meerbeeck (Head of Research & Marketing chez Cushman & Wakefield).

Les présentations de ce Webinaire sont disponibles sur le site Internet de Brupartners. Le replay est quant à lui disponible sur la chaîne YouTube de Brupartners.

Sommet social 2021

La rencontre annuelle entre le Gouvernement et les interlocuteurs sociaux de Brupartners a eu lieu ce 24 février 2021.

24 février 2021

 

La rencontre annuelle entre le Gouvernement et les interlocuteurs sociaux de Brupartners a eu lieu ce 24 février 2021.

Ce Sommet social a été l’occasion de mettre à jour la Stratégie GO4Brussels 2030 suite à la crise liée au COVID-19 et de fixer les priorités économiques et sociales pour 2021.

Lors de ce rendez-vous important, le Plan pour la reprise et la résilience déposé par la Belgique en vue de bénéficier des financements européens a été abordé. Brupartners y a présenté sa Contribution relative au projet de Plan pour la reprise et la résilience - projets bruxellois. 

Consultez ici la Contribution de Brupartners.

 

Les autorités politiques bruxelloises et les interlocuteurs sociaux bruxellois s’engagent à travailler de concert autour d’un dénominateur commun et un principe de base : la concertation sociale. 

La méthode des « priorités partagées », ces politiques négociées entre le Gouvernement et Brupartners, sera la pierre angulaire de la relance en Région de Bruxelles-Capitale.

 

Lisez ici le communiqué de presse de Brupartners et du Gouvernement bruxellois.

Mots-clés associés :